Cookies help us delivering our services on lespetitsruisseaux.ccfd-terresolidaire.org. If you keep browsing this website, you are accepting our use of cookies for statisitic purpose and social network functionalities.

Close

Pêche qui peut !

Aidez nous à finaliser le jeu de 7 familles sur la nature et la mer "Pêche qui peut!". Nous avons réuni une partie du budget, mais il nous manque 5000 euros pour fabriquer le jeu !

Et si la collecte dépasse les 5000 euros? Nous pourrons commencer à matérialiser un 2ème jeu : OCEAMPATHIE sur le thème de la mer et du changement climatique ! Un immense merci à vous!

 

De quoi s'agit-il ?

 

"Pêche qui peut !" est un jeu de 7 familles pour plonger dans l'univers de la pêche et de l'aquaculture. Qu'est-ce que l'aquaculture? C'est la production animale ou végétale en milieu aquatique... plus communément appelée poisson d'élévage.

 

Qui sommes-nous ?

 

Nous venons des quatre coins de Bretagne et Pays de Loire.

Nous sommes retraités, salariés, tous engagés avec le CCFD-Terre Solidaire.

Enseignants dans l'âme ou passionnés par les questions d'éducation à la citoyenneté.

Marins dans l'âme ou sensibles aux questions liés à la pêche et à la mer.

Et tous motivés par la solidarité internationale !

 

Pourquoi ce projet ?

 

A l’origine, il y a le Vendée Globe ! Et l’envie de profiter de ce formidable moment de rencontre autour de la voile pour aborder la mer autrement !

Puis il y a eu des questions au sein du CCFD-Terre Solidaire Bretagne Pays de Loire.

Et si on allait à la découverte de la réalité maritime de notre région ?

Et si on croisait notre regard avec celui des partenaires des pays du Sud (Mauritanie, Philippines, Sénégal,etc) qui agissent dans le domaine de la pêche ?

Et si on passait à l'action ? Par exemple, on pourrait aller à la rencontre des jeunes, des enfants… pour faire connaitre et sensibiliser dans les écoles ...?

C’est ainsi que s'est construit notre groupe régional du CCFD-Terre Solidaire : un noyau de personnes motivées pour créer des jeux et des outils d’animation sur la thématique de la mer et de la pêche !

 

A quoi va servir le jeu "Pêche qui peut !" ?

 

Ce jeu a été pensé pour découvrir la pêche et l'aquaculture dans toute leur diversité.

Il s'adresse aux enfants à partir de 6 ans. Mais il est possible d'y jouer à tout âge !

Vous découvrirez la pêche par les familles : "poissons", "pêcheurs", "engins de pêche", "bateaux de pêche", "transformation et conservation du poisson". Et l'aquaculture par la famille "aquaculture" qui présente plusieurs productions et par la famille "produits aquacoles" correspondant aux produits pêchés.

Nous avons élaboré des animations qui peuvent prolonger le jeu de 7 familles. Ces animations permettent de découvrir des problématiques liées à la pêche (surpêche, inégalité entre les méthodes de pêche dans les pays industrialisés et pays en voie de développement, etc). Celles-ci seront disponibles en version téléchargeable imprimable.

"Pêche qui peut !" est facilement utilisable en milieu scolaire. Il peut également être utilisé par les animateurs nature, ceux qui font de l'éducation au développement durable, dans les associations, etc.

Et bien sûr, c'est un jeu idéal pour jouer en famille !

 

Notre budget

 

Pour la réalisation du jeu, nous avons besoin de 7700 euros.
Nous avons réussi à réunir 2700 euros pour la réalisation des illustrations.

Il nous manque 5000 euros pour la conception graphique du jeu, la conception de la boite, l'impression et l'assemblage.


Avec votre soutien, le jeu "pêche qui peut ! "sera disponible à partir de septembre 2016.

Il sera mis en vente et disponible au CCFD Bretagne Pays de Loire, à Nantes.

Le produit de la vente servira à soutenir les projets de nos partenaires dans les pays du Sud.

Si la collecte dépasse les 5000 euros, nous pourrons commencé à matérialiser un 2ème jeu !

Océampathie est un jeu de rôles pour aborder le changement climatique et ses impacts sur les océans. Quels sont les enjeux? Quelles sont les impacts sur les activités humaines et les populations? Qui sont les responsables? Qui sont les victimes?

Et dans un 2ème temps, ce jeu permet d'appréhender quelles sont les actions concrètes réalisables au quotidien et sur lesquelles on peut s'engager.

Ce jeu s'adresse à un public lycéen et adulte.

Pour créer les premiers supports, (travail de graphiste de création d'illustrations, de conception d'un support de chaque type), nous avons besoin de 2000 euros.

Un IMMENSE MERCI pour votre soutien et votre confiance !

Nous agissons ici ... ils agissent là bas !

 

En mars 2016, nous avons rencontré Vérida HABIB, qui agit dans le domaine de la pêche au sein de l'association Mauritanie 2000.

 

 

Ce qui nous motive ...

Contact

 

Venez visiter notre blog

Rendez-vous sur notre page Facebook pour suivre toutes les actualités de notre région

Le référent du jeu : Philippe Marchand

05/12/2018

Odile Bouw

50 €

26/10/2016

Anne-Marie PHILIPPE

30 €

05/07/2016

Jean Boucher

15 €

01/07/2016

elisabeth de toffol

5 €

26/06/2016

Manuela Miroux

50 €

25/06/2016

Yves PEUDENIER

15 €

25/06/2016

Marie Thérèse LE BELLER

70 €

25/06/2016

Claire BENY

70 €

24/06/2016

Christelle Simon

70 €

24/06/2016

Alain Gillet

50 €

  • CCFD - Terre Solidaire

    Créateur de la page

    20/05/2016

    REALITES ET DEFIS DES PECHEURS AUX PHILIPPINES

    « Je m'appelle Johny Balindong. Je suis d’une famille de pêcheurs. Ma famille a rencontré des difficultés avec les pêcheurs qui pêchaient avec des dynamites ou du cyanure, et le manque de législation concernant ces pratiques. En 10 ans, nos pêches ont diminué, passant de 8-10 kgs à 2kgs par jour. Ce n’était pas assez pour faire vivre les familles.

    Nous avons réinstauré un centre communautaire de gestion des ressources côtières. Il nous a aidés à nous former et nous organiser. Nous avons appris à faire des sardines à l’espagnol, de l’élevage d’algues et à fabriquer du sel. Ca a amélioré notre situation. Ça nous a permis de nous orienter vers la pêche durable et la protection de la mer. Il y a eu un accompagnement pour que musulmans, chrétiens et indigènes puissent dialoguer et protéger ensemble les ressources maritimes ».

    Johnny BALINDONG travaille pour l’Organisation Non Gouvernementale LAFCCOD.

    Les défis sont nombreux :  effets progressifs du changement climatique (montée du niveau d’eau, inondations),  pêche à la dynamite, centrales électriques au charbon , forêts de mangroves reconverties en sites touristiques, palissement et disparition des coraux, utilisation des pesticides non-organiques dans les zones montagneuses, polluant ensuite les rivières et les zones côtières, pollutions liées à l’élevage intensif de poisson par des entreprises étrangères, insécurité politique (règlements de compte entre politiciens, agents gouvernementaux et grands propriétaires), insécurité foncière, émigration des jeunes vers les grandes villes ou à l’étranger.

    Pour faire face en partie à ces défis, voici les actions menées par LAFCCOD :

    Replantation de mangroves. Le super-typhon Haiyan (connu localement comme Yolanda) a mis en évidence que les mangroves jouent un rôle vital en tant que boucliers biologiques pour les communautés côtières vulnérables. Les mangroves sont également des lieux de reproduction des poissons. Elles jouent donc aussi un rôle dans la sécurité alimentaire des populations.

    Protection des sanctuaires marins. Il s’agit notamment de bateaux vigiles pour faire respecter la règlementation de « pêche interdite » notamment pour que le corail se régénère. Cette activité de protection est gérée conjointement par les groupes de femmes et d’hommes, musulmans et chrétiens. Elle permet de nouveau une pêche à proximité du village, car les poissons qui se sont multipliés dans les sanctuaires se sont de nouveau installés dans la baie.

    Plaidoyers. Par des émissions dans la radio locale, LAFCCOD mène des campagnes d’information, de sensibilisation et d’éducation environnementale ainsi que de plaidoyer pour les problèmes et préoccupations des petits pêcheurs

    L'autonomisation des communautés de pêcheurs. L’accompagnement des communautés de pêcheurs dans le développement de revenus alternatifs à la pêche (sardines, algues, transformation, …) aident à leur autonomisation.

    Actuellement Johny va dans les communautés pour mener des forums et aborder les effets négatifs de la longue période de sécheresse (EL NINO) sur les communautés en particulier sur les pêcheurs et les agriculteurs.

    Par ailleurs, le 9 mai 2016 dernier il y a eu des élections nationales et locales aux Philippines. Avant l'élection, Johnny a mené avec son organisation des actions d’éducation vis-à-vis des communautés.

    L'ONG LAFCCOD est soutenue par le CCFD terre solidaire.

  • CCFD - Terre Solidaire

    Créateur de la page

    17/05/2016

    Zoom sur Florence Thuillier, illustratrice

    Qui est l'auteure des illustrations de Pêche qui peut ? Voici son portrait !

    Installée sur l’île de Noirmoutier depuis plus de 20 ans, j’ai quitté Paris et mon métier de graphiste pour créer avec Serge un magasin d’antiquité et un gîte.

    Sur notre magnifique île, je me consacre aussi à mes passions artistiques.

    J’ai suivi pendant quelques années des cours de peinture et de modèle vivant aux beaux-arts de Nantes. Ensuite je me suis intéressée à la sculpture par le modelage de la terre. Je pratique aussi la photo qui est un support pour mon travail d’illustration.

                « C’est à dos d’âne » que je suis arrivée jusqu’au CCFD terre solidaire... C’est une image bien sûr ! En 2013, j’ai illustré et réalisé à compte d’auteur « L’âne de Noirmoutier raconte son île avec son jeu de 7 familles ». Un membre bénévole du CCFD a beaucoup apprécié ce jeu et ses illustrations (sa petite fille aussi). Il m’a donc contacté pour illustrer « Pêche qui peut ! »

    J’ai été totalement séduite par le projet. Le jeu de 7 familles est un support formidable pour faire découvrir toutes sortes de choses aux enfants.

                Je profite beaucoup de la mer, elle est un élément important pour moi... Illustrer « Pêche qui peut » fut une belle aventure. J’ai beaucoup appris sur les poissons du Nord et du Sud, sur les différents métiers de la pêche, l’aquaculture, la conservation et la transformation du poisson...

    Il s’agit d’un beau projet auquel je suis heureuse d’avoir participé !

  • CCFD - Terre Solidaire

    Créateur de la page

    12/05/2016

    Les illustrations de Florence Thuillier sont terminées !

    Florence Thuillier (présentation à venir très prochainement) a terminé les illustrations du jeu "Pêche qui peut !"

    C'est maintenant Stéphanie Yverneau-Brahy, graphiste (présentation à venir également !) qui prend le relais avec la conception graphique des cartes !

    Nous approchons du but ...!

    Merci de l'intérêt que vous portez au projet ! Et merci de votre soutien !

    A bientôt !

Add a new comment